La France a enfin perdu son triple A….

15 jan
2012

Enfin!… Parce qu’il était temps depuis que l’on nous bassine avec cette voyelle. Enfin parce que cela va peut-être permettre à beaucoup de nos concitoyens de comprendre ce que veulent dire ces lettres dont tout le monde ignorait le sens… jusqu’à ce que la crise passe par là. Les agences de notation datent de la fin du 19ème et c’est juste après la crise américaine que la première a vu le jour. Donc déjà l’existence des ces agences ne devrait pas être ignorée de la majorité des citoyens. Pourtant c’est le cas. Ce qui veut bien dire que les populations ne s’intéressent nullement à la façon dont leur pays est géré tant que l’on peut trouver une place pour garer sa voiture au plus près de son travail, tant que le gosses travaillent bien à l’école et tant que le soleil brille. C’est là comme en bien d’autres points le Hic. Encore aujourd’hui, la plupart de ceux que l’on interroge en micro-trottoir ne savent pas ce que peut engendrer la perte de cette lettre qui semblait si chère à nos grands élus il y a encore quelques jours.

Un superbe exemple de la méconnaissance totale de la façon dont le Monde est géré depuis des décennies vaudra mieux que cent paroles: Alors que cette dame d’un certain âge est interrogée sur le triple A, sa réponse est d’un simplisme dangereux parce que partagé par trop de gens. La voici: « Oh! vous savez, triple A c’est comme avoir 20/20 à l’école alors maintenant un AA+ c’est comme si on avait 18 ou 19 et moi je m’en contenterai ». Sans appel! Mais la perte de ce triple A ne s’arrête pas à une simple baisse d’une note obtenue par un élève.

Depuis que l’Euro est né, les Etats-Unis n’ont eu de cesse de le contrer malgré les félicitations américaines à sa création. A plusieurs reprises l’Euro a entraîné la baisse du dollar et les agences américaines n’ont jamais réussi a trouver le moyen d’affaiblir l’Euro. D’autant que la cohésion, parfois difficile des pays de l’Euro n’a quasiment jamais faibli parce que la zone Euro se trouvait menée par la France et l’Allemagne. Il a alors fallu trouver le moyen de déstabiliser non plus l’Euro mais l’Europe. Personne ne s’est inquiété d’apprendre que les agences dont dépend l’Europe sont américaines. De la même manière que personne ne s’est intéressé de près ou de loin à la composition du FMI considérant béatement que la Présidente est Française.

Sur la perte du triple A, il y a plusieurs choses à relever: Pourquoi maintenant? La réponse est simple et ne tient en fait qu’à la concurrence que se livrent pour exister au niveau mondial les trois principales agences de notations. Standard & Poor’s a été plus rapide a dégainer. Et a marqué des points qui vont désormais cruellement manquer à Moody’s et Fitch. Alors qu’ici je ne parle même pas de Dagong dont d’ailleurs personne ne parle parce que chinoise (sans doute une erreur que de la considérer comme une agence de moindre influence). Moody’s qui a baissé la note de la Belgique avant tous les autres doit se mordre les doigts de ne pas avoir suivi sa logique initiale.

Pourquoi la France? Parce que les élections à venir sont d’une importance capitale pour les Etats-Unis. En effet, les américains ont toujours suivi avec grand intérêt ce qui se passe en France et il n’est absolument pas de leur intérêt que la France soit renforcée dans sa Politique de « suprématie européenne » ce qui fait également le jeu de l’Allemagne. Il n’est d’aucun intérêt pour les Américains que la France retrouve toute sa véritable place aux yeux du Monde surtout quand les Pays arabes se soulèvent et que la Chine s’installe. Les américains au nombre, faut-il le rappeler d’environ 300 M d’individus, se trouveraient très rapidement effacés si l’Europe se renforçaient encore avec l’entrée dans les années à venir de Pays comme la Turquie et celui-ci n’est qu’un exemple. Là nous parlons bien évidemment sur le long terme. Il est grandement profitable aux américains de voir une France gouvernée comme à son habitude par un chefaillon élu par un Français sur deux plutôt que voir élu un président plébiscité par une très large majorité. Un plébiscite qui lui donnerait quasiment carte blanche à jeu égal avec l’Allemagne que ces mêmes américains ont combattu il y a plusieurs décennies.

Venons-en maintenant à l’ignorance de beaucoup de personnalités de l’opposition qui ne connaissent rien ou pas grand-chose à la gouvernance d’un Pays et qui se contentent de critiquer pour se faire valoir. Même si le discours peut vous faire penser que je suis de Droite, ne vous laissez pas aller à une conclusion aussi simple. Laisser dire et acquiesser en entendant un Hollande -et non! tu n’es pas le fils spirituel de François!-, un Melenchon – Respectes déjà tes partisans et on pourra causer!- énoncer que la perte du triple A est de la faute de Sarkozy est une stupidité pour ne pas dire une connerie et tiens je le dis: C’est une connerie. A plusieurs titres. D’abord la crise est intervenue alors même que le Président Sarkozy venait de débuter son  mandat. Ensuite et c’ est plus historique l’on sait que les difficultés financières réelles de la France datent du début des années 70. Dix ans plus tard, un socialiste prenait le pouvoir pour deux septennats, ce qui n’est pas rien. Pour terminer il faudrait peut-être demander à nos élus députés les raisons pour lesquelles ils ont refusé de voter certaines réformes qui auraient -peut-être- permis à la France de faire comme l’Allemagne et de commencer à se redresser. Parmi ces députés, certains de Droite! Mais faute de concensus entre tous les partis, les Lois prévues n’ont jamais pu voir le jour!

Pourquoi un tel manque de discernement à l’Assemblée nationale? Je passerai aisément sur le fait que ces Messieurs grassement payés sont nombreux à ne pas se déplacer parce que trop occupés ailleurs. Non je viendrai directement au but en disant tout simplement que si l’Opposition faisait autre chose que de l’obstruction depuis des années -c’est valable pour les deux camps- la France pourrait avancer plus vite et mieux. Mais voilà, en France, être dans l’Opposition veut dire contrecarrer parfois outrageusement le pouvoir en place. Lorsque les Français auront compris qu’une très large majorité permet à un Pays de voir devant au lieu de passer son temps à se dépatouiller avec la volonté affichée de ceux qui ne sont là que pour empêcher un Gouvernement de tourner en rond, ils auront fait un énorme pas. Et lorsque les Syndicats reviendront à leurs premières amours, à savoir la défense de l’ouvrier, ils en auront fait tout autant. Non au lieu de cela, ils se veulent souvent, et ce n’est pas leur rôle, plus politiques que les politiques. Une mandature ne dure aujourd’hui que cinq ans. Hors le fait que le quinquennat est une excellente idée parce qu’il est plus facile de se faire élire deux fois cinq ans que deux fois sept, la durée actuelle d’un mandat devrait permettre toute liberté à un Gouvernement afin d’appliquer des mesures allant dans le sens de ceux qui l’ont mis en place. Au bout de cinq ans, si ce n’est pas fait il reste la possibilité de dire « Messieurs, dehors!! »

Mais revenons à la perte de ce triple A. Personne ne l’a encore souligné mais s’il est quelqu’un que cela arrange, c’est bien Angela Merkel. L’allemagne a perdu la dernière guerre mais pas celle-ci et celle-ci est autrement plus importante. Certains journalistes l’ont compris qui ont déclaré que Sarkozy était à la traîne de l’Allemagne. Mais le propos n’a fait que sourire les humoristes. C’est malheureusement aujourd’hui une vérité: La France ne peut et ne pourra plus en l’état imposer à sa consoeur allemande quoi que ce soit. Et Angela Merkel a l’assurance -avec la bénédiction des américains- de voir reconduire son Parti à la gouvernance du Pays.

Un autre pays qui doit se taper sur le ventre c’est l’Angleterre. Elle vient de voir conforter son triple A alors même qu’elle n’a jamais voulu jouer le jeu de l’Euro. Marine le Pen aurait-elle raison en disant que revenir au Franc n’empêcherait aucunement la bonne marche de l’Europe? Il faut croire puisque l’Angleterre qui ne devrait en aucune manière intervenir dans les affaires de l’Europe le fait quand même sans que personne n’y trouve rien à redire!

Que peut engendrer pour, non plus la France mais les Français la perte de ce triple A? Une situtation économique qui ne servira que les grosses sociétés qui ne vont pas manquer de dire que les conditions actuelles du Pays ne leur permettent pas d’investir. De cela découleront de nouvelles délocalisations, des fermetures de postes, de sites industriels et des mises en retraites anticipés. Ce que j’appelle bêtement un chômage croissant! Les syndicats seront-ils aussi forts en gueule à ce moment là, j’en doute quand l’on voit ce qui vient de se passer avec SeaFrance.

La crise n’a toujours servi que les grosses sociétés. Celles-là mêmes qui ont fait payer les pots cassés à leur personnel en les remerciant parfois sans ménagement. Ces mêmes sociétés qui -jetez un oeil sur les sites boursiers- ont réussi à accroitre leurs bénéfices parfois de façon indigeste. La perte du triple A engendrera la même chose et l’on dira encore que c’est de la faute à pas de chance, que tous les pays sont dans la même situation, que Sarko n’a rien fait, que l’opposition aurait dû être au pouvoir pour éviter çà etc.

Pendant ce temps là, on se fout de Cantonna qui cherche 500 signatures pour se présenter aux élections, on fait pression sur les maires pour qu’ils ne donnent pas la leur à Le Pen fille en leur indiquant gentiment qu’ils n’obtiendraient plus de subventions, on balance à la télé les propos off d’Aubry à Sarko pour faire du journalisme à deux balles, on parle de la cagnotte de l’Euromillions du vendredi 13 histoire d’avoir plus encore de cons qui jouent, on noie son chien parce qu’il est supposé avoir la rage et le Monde ne bouge pas d’un iota.

Parce qu’on a sa place de parking au plus près de son boulot, parce que les gosses travaillent bien à l’école et que le soleil continue de briller!

 

1 réponse à La France a enfin perdu son triple A….

Avatar

Georg Hausherr

22 janvier 2012 à 21:09

A mon avis, la perte d’un A, voire même de deux, est plutôt une bénédiction. Il permet de voir qu’il est abject de faire fonctionner un Etat ou une région en faisant des dettes. Les taxes devraient suffire pour cela et ce que l’on peut pas payer, eh bien, il faut s’abstenir.

C’est d’ailleurs pourquoi je ne roule pas en Jaguar et n’habite pas dans un château.

Ces considérations valent pour tous les pays Européens, que ce soit la France, l’Allemagne ou l’Islande. Ceux qui prétendent autrement, mentent, soit parce qu’ils se font des illusions soit parce qu’il ont des intérêts particuliers inavouables.

Georg

Commentaire

top