Cette semaine, l’info choque à nouveau…

10 déc
2011

non pas qu’elle relève de la bêtise humaine mais simplement parce qu’en parler sans qu’aucune réflexion n’en soit tirée serait anormal…Aussi brève soit-elle!

La première info concerne la prostitution et l’idée plutôt saugrenue de vouloir la faire cesser en pénalisant les clients.Il est surprenant que des élus se penchent sur la prostitution, phénomène qui date des temps les plus anciens. Dans tous les pays du Monde, il existe une prostitution, qu’elle soit féminine ou, et l’on en parle beaucoup moins, masculine. Vouloir sanctionner les clients dans le but de supprimer toute forme de prostitution est utopique. C’est également vouloir faire fi de toute une misère sexuelle et surtout ne pas vouloir se pencher sur les vrais problèmes. Il est établi qu’il existe une prostitution dite esclavagiste consistant à faire venir des filles des pays de l’Est ou du continent Africain voire d’Amérique Centrale, de leur confisquer les passeports pour les obliger à mieux « travailler ». Mais la prostitution n’est pas que cela et loin s’en faut!

Il est évident et depuis longtemps que tout interdit est appelé à être transgressé. Ce sera aussi là le cas. La prostitution peut-être volontaire, même si cela heurte l’esprit des « chiennes de garde » qui soit dit en passant n’interviennent qu’en certains domaines, volontaire ou par obligation! Et non simplement une obligation émanant d’un « mac » quelconque. Supprimer la prostitution ne permettra pas à de jeunes étudiantes de se payer leurs études comme il est aujourd’hui fréquent de le constater. Sans dire que cela est normal, il est important de souligner qu’avant de s’attaquer au mal, il est plus prudent et certainement plus judicieux de s’attaquer à sa cause. Dans le cas de cette prostitution là, il s’agit de subvenir financièrement aux dépenses de ces étudiantes. Pour d’autres qui n’ont aucun moyen de subvenir à leurs besoins et qui sont bien souvent de jeunes mamans dans le besoin, il serait grand temps de se poser les bonnes questions à commencer par celle-ci: Comment faire pour que toutes ces jeunes femmes vivent au-dessus du seuil de pauvreté ou simplement du seuil de dignité?

Il en existe d’autres encore qu’une simple réflexion permettrait de mettre à jour. La prostitution est en grande partie révélatrice d’une forme de société qui laisse faire et ferme volontiers les yeux tant que cela ne la dérange pas. Voir une « pute » en-bas de chez soi gêne mais la savoir dans la rue d’a côté n’a rien de choquant pour un grand nombre de gens.

Pénaliser le client serait une ouverture à un trafic plus grand encore et plus dangereux pour le client et pour les professionnelles. Plus personne ne serait en mesure de savoir où celles-ci oeuvrent et aucun client ne serait plus à l’abri d’un éventuel guet-apens. Il serait sans doute plus sage de faire comme en certains pays et non seulement autoriser la prostitution mais également la réglementer. Les Pays-Bas l’ont compris depuis longtemps. Ce que l’on appelle là-bas la « red hot line » est un quartier -petit- d’Amsterdam où se situent les prostituées souvent surveillées sans même que le client le sache par la Police. Non pas pour les fliquer mais plutôt pour les sécuriser et leur permettre d’exercer leur travail en toute sérénité. Elles sont volontaires c’est un fait mais il est prudent de répéter que toutes les prostituées ne sont pas esclaves.

Vouloir éradiquer la prostitution n’empêchera pas les grands de ce Monde de faire appel à de gentilles jeunes femmes que l’on nommera pudiquement « hôtesses »  afin de mieux dormir dans des hôtels de luxe, les grands de ce monde où les plus friqués. L’internet joue déjà et jouera plus encore un grand rôle et la prostitution deviendra alors sauvage sans aucun contrôle mais il sera trop tard. Et puis au-delà de cette rapide réflexion, les prostituées paient des impôts donc ont droit au travail. De ce fait, vouloir supprimer la prostitution est équivalent à se tirer une balle dans le pied. Il faut savoir (mais cela n’a pas été dit!) que de nombreuses professionnelles sont montées au créneau pour dire leur mécontentement face à cette décision. De cela les journaux n’ont pas fait grand écho!!

La deuxième information nous vient de l’Est comme beaucoup de ces jeunes femmes citées ci-dessus. Mais elle est politique, si tant est que l’info précédente ne le soit pas. Celle-ci concerne la réélection de Vladimir Poutine. Ce diplômé de Droit, membre de l’ex KGB, attend les Présidentielles de 2012 (un peu comme nous, tiens!) et ne cache pas sa volonté de briguer à nouveau la Présidence. Le Parti Russie unie vient sans doute d’essuyer le revers, non pas le plus cuisant mais, sans doute, le plus significatif de son histoire aux législatives, il n’empêche pas Vladimir Poutine de diriger la Russie d’une main de maître. Il est étonnant d’observer de plus près ce qu’est devenue la Russie d’aujourd’hui. Même avec les nombreux éclatements et conflits qu’elle a connus, personne aujourd’hui n’ose  et n’osera s’y opposer. A l’heure de nombreuses déclarations des Pays occidentaux au titre de cette « fameuse » ingérence si importante aux yeux de Bernard Kouchner ou BHL, rien n’est dit et encore moins prononcé à l’encontre de la Russie. En mentionnant ici BHL, il semble évident que celui-ci sera nommé Ministre à l’issue des prochaines Présidentielles Françaises pour peu que la Droite l’emporte à nouveau (aparté) Et pour peu que certains s’ essaient à parler des élections russes, le Président Medvedev, Dmitri de son prénom, se charge en personne de rappeler que l’Histoire de la Russie ne regarde pas les Occidentaux!! Cela suffit à faire taire tout le monde. Mais sans doute certains rêvent-ils de voir naître un printemps russe comme l’on a observé un printemps arabe. Il y a cependant une différence que personne ne relève: Le Printemps arabe permettra à l’Islam de pénétrer plus encore les Pays occidentaux alors que les Russes ne demandent qu’une chose, qu’on leur fiche la paix et que l’on s’occupe plus de nos problèmes que des leurs. Parce que des problèmes, les Pays occidentaux en ont!!

Une information encore, celle qui a fait se lever de son fauteuil, pour entamer une danse de Saint-Guy, une sénatrice après le vote favorable au droit de vote des étrangers. On peut légitimement considérer que les étrangers, légalement installés en France, puissent voter mais ce serait ignorer la réalité du terrain. Il s’avère qu’aujourd’hui de nombreuses communes sont majoritairement « étrangères » à la nationalité française. Juste un exemple: Sarcelles en Banlieue parisienne, le Nord, le 9-5 comme l’on dit pour faire djeun’s. Sarcelles près de 100 nationalités différentes. Des nationalités qui, pour la plupart d’entre elles, veulent garder leurs origines et surtout leurs traditions. Sarcelles n’est qu’un exemple, encore que celui-ci est noyé dans la masse des communes encadrant les grandes villes comme Lyon, Marseille,  et d’autres encore. La France compte aujourd’hui un peu plus de 36000 communes et le nombre d’étrangers recensés est à peine d’un peu moins de 6%. Certains bien-pensants verront dans ce chiffre la stérilité d’un débat qui, si l’on s’en tient à un raisonnement simpliste, peut en effet faire croire que le vote d’étrangers n’aura pas d’incidence. Mais cela serait trop simple. Il est important de considérer que ces différentes « nationalités » expatriées en France proviennent pour beaucoup d’entre elles, soit de Pays qui ont connus la guerre civile, soit de Pays dits pauvres. Mais que tous ont un point commun: celui de vouloir transposer dans ce nouveau Pays, que l’on dit trop souvent et mal à propos le Pays des Droits de l’Homme, leurs traditions et leur culture est un handicap que nul ne peut ignorer. Les Etats-Unis ne sont pas souvent le meilleur exemple mais il est en ce cas intéresant de les prendre en référence: La Green Card ne s’obtient pas en remplissant un simple formulaire! Au-delà de cette réflexion, il faut également se poser la question de ce que pourrait devenir un Pays qui permettrait à des étrangers non intégrés ou ne désirant pas véritablement l’être, voire à des Français de souche étrangère refusant d’appliquer les Lois Françaises ou capables de siffler la Marseillaise, et qui serait dirigé au niveau communal par des Maires étrangers. Le problème est sans aucun doute là même si nos Politiques prennent des gants pour en parler. La France est aujourd’hui à ce point déresponsabilisée au niveau Gouvernement central que rien ne pourrait empêcher une mairie -et son maire- de faire de sa commune une annexe du « Pays » que beaucoup ont quitté volontairement ou non. Ce ne serait là qu’un premier pas vers d’autres mandatures en France exercées par des « étrangers ». le Pays n’en est pas encore là mais sans forcément aller systématiquement dans le sens du premier Ministre François Fillon, il est tout de même juste de reprendre ses propos: Vivre en france ne veut pas dire être intégré. Pour preuve les quolibets et les sifflets à l’encontre des Français lors de simples rencontres sportives. Ceux-ci ne sont pas une simple expression humoristique. Il faut d’abord s’intégrer pour pouvoir prétendre à obtenir les mêmes droits que d’autres. Pour en finir il est amusant de savoir que là où l’on parle du droit de vote aux étrangers, personne ne s’est inquiété de la suppression de ce droit de vote à certains Français de Nouvelle-Calédonie (pour certaines élections il est vrai), Territoire toujours français qu’on le veuille ou non.

Une dernière information, alors qu’il en était prévu d’autres encore: Mais visiblement le propos est long et peut fatiguer. De l’affaire Valentin où le nombre d’experts appelés à la barre est impressionnant ce qui tend à prouver qu’un expert n’est toujours qu’un  homme ou une femme qui a des diplômes mais non forcément quelqu’un qui sait, à Al Jazeera qui vient de se payer la diffusion de plus de 130 matchs de football de la ligue des Champions ou de Golgota Picnic, le propos s’en tiendra à ce dernier. Même si l’occasion nous sera donné de revenir sur la chaîne Al Jazeera qui devrait voir le jour prochainement sur le réseau français. En 1998, cette chaîne a  montré ses propres images des bombardements américains sur l’Irak s’opposant à l’interprétation minimisant les bombardements faite par les chaînes nationales arabes. Lors de l’intifada « al-Aqsa » en 2000, les journalistes locaux d’Al Jazeera ont régulièrement interwievé les responsables du Hamas et du Jihad islamique. Cette même chaîne est celle qui a permis au Monde entier de voir et d’entendre Oussama Ben Laden s’élever contre le Monde Occidental. Une chaîne qui veut aujourd’hui être présente dans le Monde entier. Loin de penser qu’elle pourrait influer sur le cours d’autres évènements politiques qui secouent le monde arabe, il serait vain de ne pas se poser de questions!!

 Donc le propos s’en tiendra à l’affaire « Golgota Picnic ». Cette « pièce » théatrale qui maltraîte une fois encore les chrétiens et ceux qui croient en Dieu sans pour autant être pratiquants a soulevé la polémique. Les termes utilisés par certains journalistes ont été au-delà de ce que l’on pouvait craindre. Certains n’ont pas hésité à parler d’intégrisme!  Ces mêmes journalistes qui usent du même mot lorsqu’ils mentionnent un attentat ou un enlèvement lorsqu’il s’agit de traîter un sujet venu d’ailleurs. Parler d’intégrisme alors qu’il ne s’agit en fait que de gens qui en sont arrivés au point de ne plus accepter que l’on touche à ce qu’ils pensent « sacré » est un peu fort. C’est même indécent. « Lâcher la grappe aux Catho » serait sans doute une accroche vendeuse en une d’un quotidien. Mais il est dommage que même « La Croix » n’y pense pas. Parce que c’est aujourd’hui là encore un reflet de la Société dans laquelle de nombreuses gens vivent. Le sacré n’a plus de place sauf pour Mahomet, le sacré est sans valeur sauf pour ce qui concerne les Juifs mais en aucun cas il ne faut parler de « sacré » pour ce qui concerne une certaine population. Brocarder le Pape est récurrent et les humoristes ne se privent pas de le faire. Parler d’intégristes en faisant référence à quelques centaines de fidèles venus chanter des psaumes devant un théatre est scandaleux. Libres sont ceux qui pratiquent d’autres religions et la France s’ennorgueillit de les aider en permettant la construction d’édifices pour ceux-là mais combien sont les églises à s’effriter ou se voir fermées pour cause de désaffection des municipalités. Rodrigo Garcia, à l’origine de l’oeuvre contreversée, n’en est pas à son coup d’essai. C’est même un Maître en la matière. Subversif au possible, il est pourtant un vrai talent de l’art contemporain. Il serait amusant pour lui qu’il s’attaque également à l’Islam. Malheureusement il en est sans doute empêché par la crainte d’une Fatwa à son encontre. Et c’est bien dommage. parce qu’il est aujourd’hui comme bien d’autres: il ne peut plus parler que de ceux qui ont trop longtemp laissé faire, à commencer par le Pape! Il est sans doute plus simple de « taper » sur la seule religion qui aujourd’hui tend vraiment l’autre joue plutôt que dénoncer celles qui permettent le véritable intégrisme.

 Sur ce en  vous souhaitant un bon week-end. Et en osant faire une bise à notre nouvelle Miss France.

2 réponses à Cette semaine, l’info choque à nouveau…

Avatar

mercedes

14 décembre 2011 à 17:30

bonjour Bruno! j »aimerais poster un commentaire 1°- sur la prostitution…je suis d’accord avec toi mais tu sais si certaines femmes doivent se prostituer pour donner a manger a son enfant dont le pere les a abandonnes pour ne rien assumer..faut commencer par la! tu sais faut pas aller chercher tres loin!!ici aussi les femmes memes certaines dont les maris sont haut place se prostituent les fins du mois soit pour finir le mois et ne pas manquer soit parcequ’elles ont vu une belle robe et qu’elles ne veulent rien demander a son compagnon de peur de se faire refuser la robe!!!!!
2= au sujet de la piece de theatre!!
tu te rends compte que l’on fait tout un foin parceque le canard enchaine a mis une caricature d’un musulman avec un commentaire…un peu sale .il a fallu tout enlever de la presse…presque s »excuser et ensuite on laisse le blaspheme envers les catholiques avec une piece de merde????et la ni la gauche ni la droite ni les autres ne disent rien!!!!n’importe quoi….on construit des mosquees et on vend les eglises pour se faire des lofts???????ben vous me direz ou se trouve l’erreur…..
merci bisous

Avatar

Bruno

15 décembre 2011 à 22:42

Concernant la prostitution c’est exactement ce que j’écris: chercher en amont! et pour la pièce de Rodrigo Garcia, il y a longtemps que je ne me fais plus d’illusion sur no politiques quant à leur capacité à intervenir au lieu de promettre.

Commentaire

top