Rendez-moi ma télé…Episode 14

25 mar
2010

Nouvel épisode du livre-réponse à Patrick Sébastien. La télévision retrouvera-t-elle un jour le rôle pour lequel elle a été créée ou poursuivra-t-elle sa quête commerciale? Un jour peut-être le télespectateur choisira-t-il d’être acteur et non plus seulement passif…

Pour être plus sérieux, personne dans les hautes sphères de la télévision ne souhaite que tu t’instruises réellement. La Culture t’amène inévitablement à la connaissance, à poser des questions et en vouloir les réponses. Ceux vers qui tu te retourneras te mentiront pour sauvegarder leur belle apparence. Certains, même, piqués au vif n’hésiteront pas à te traîter de subversif.

Alors pour être certains que cela n’arrive pas et sentant que le vent pouvait tourner, ces mêmes groupes dont je te parle ont inventé les chaînes…Comment dire? Satellitaires. Oui, c’est çà, les chaînes satellitaires. Elles leur appartiennent également mais toi qui n’y fait guère attention, tu ne le sais pas. Là y sont diffusées des émissions plus sages, plus élevées, plus culturelles. Pas toujours malheureusement. On ne peut à proprement parler de Culture quand tu regardes « le grand perdant », « Miss Macho », « Cheaters » et j’en passe.

Tiens en parlant de Culture, je pense plutôt à Elodie Gossuin et son sourire figé qui te présente des images américaines en te faisant croire qu’il est bon que tu les voies. Comme çà, juste histoire de dire que tu as accès à la Culture…Oh! Attends, je plaisante là! C’est du deuxième degré. Ne prends pas çà pour argent comptant.

Ah! Ces chaînes satellitaires, un peu comme ces petites étoiles qui gravitent autour de l’astre principal, le bien gros qui attire ton regard dès que tu lèves les yeux vers le ciel!

S’élever.

La Culture n’est pas un vain mot, c’est par elle que l’on s’élève. Mais pas seulement la Culture d’un Jack Lang qui prônait, entre autres, une augmentation des pornos à la télévision. Il suffit aujourd’hui de parler de phénomènes de société pour que tout le monde suive le mouvement. En fait, on en est arrivé à un travers aussi dangereux qu’efficace. Ce n’est plus le peuple qui fait avancer les choses et aller de l’avant. Ce sont quelques personnes qui, de par leur fonction, arrivent à dicter leur Loi. Et le peuple suit.

Daniel Balavoine le chantait déjà. Mais personne n’y a véritablement prêté attention.

Avant de poursuivre, je voudrais remercier Monsieur Jack lang, qui aura été somme toute, un bon ministre malgré tout, et ce même si les intermittents du spectacle attendent toujours de travailler à plein temps.

Oui, je voudrais remercier Jack parce que des petits vieux n’ont pas eu la chance que l’on parle d’eux à l’époque de « La nuit des Héros ».

Essplicationnès:

« La nuit des Héros » est une émission qui permet de mettre à l’honneur des associations sous couvert d’épreuves disputées par leur représentant. La somme à gagner à leur profit est joliette. Somme qui grossit à chaque épreuve passée. Et réussie. Trois épreuves en tout, trois épreuves physiques. Trois épreuves pour te faire patienter entre des reportages qui mettent en avant des anonymes qui une fois dans leur vie se sont comportés en brave. Uniquement parce que le destin les a mis face à un réel danger. Ils ont agi en leur âme et conscience et ont fait preuve de sens civique. « Dis, s’il faut t’expliquer ce qu’est le sens civique, je n’ai ps fini, alors demandes autour de toi, il y en a forcément un qui sait encore ce que cela veut dire ». Allez! en clair, ils s’étaient comportés en Homme et avaient sauvé des vies. S’intéresser à l’autre sans même le connaître, çà c’est bien!

Donc, j’ai envoyé ma candidature pour que l’on parle d’une association qui s’occupe des personnes âgées sur leur fin de vie… Et je suis retenu. Je te fais grace des entretiens et des tests sportifs à la Pitié-Salpètrière, là où de nombreux sportifs de heut niveau passent les leurs. Pour l’anecdote, je suis monté sur le même vélo que quelques vainqueurs du Tour de France…Mais j’ai abandonné avant eux, tu penses bien!

J’en viens directement au but. Alors que je dois enregistrer l’émission et offrir mes gains à l’association que je représente, je reçois un coup de fil le matin même. On m’annonce que finalement l’émission ne sera pas enregistré pour raison majeure.

Parce qu’elle est remplacée par une autre commandée par le Ministre de la Culture pour sauver le Patrimoine français. En l’occurence, Le Louvre et sa Pyramide. C’est-y pas beau tout çà?!

Sans autre explication, ni report. Et les petits vieux attendent encore. Enfin, ceux qui ne sont pas morts depuis. Merci Jack Lang de votre intervention. Le Louvre avait grandement besoin que l’on s’occupe de lui.

Je reviens plus haut. Le téléspectateur suit parce qu’il se dit qu’il ne faut qu’il reste à la traîne, qu’il faut être dans le vent et ne pas se laisser semer. Et si la télévision lui dit que c’est bien, c’est donc que c’est bien. D’autant que des millions de gens font comme lui.

La Culture, c’est offrir à l’autre le savoir. Le Savoir, c’est aussi le Pouvoir s’il y a le Vouloir. Je sais, cà fait sans doute cliché mais c’est ainsi. En ce cas, il est préférable que l’on autorise pas trop l’accès à la Culture.

La Culture développe chez l’indicidu son sens  critique. Et si l’individu critique, il ne bêlera plus avec les autres. Quand on veut faire de l’argent, ce n’est pas bon. Pas bon du tout.

A cet instant précis, toi qui a bien compris que je « répondais » au livre de Patrick Sébastien, tu te demandes où se situe la Culture dans ses émissions. Je te réponds.

Le cirque fait partie de la Culture à l’image du cinéma, de la littérature, de la peinture. Patrick Sébastien fait du cirque. En lisant son livre, tu comprendras qu’il fait ce qu’il sait faire. Encore aujourd’hui, même s’il veut à nouveau se lancer en Politique. Il veut t’offrir des numéros venus des quatre coins du globe et te permet de voir ce qui se fait ailleurs. Il t’ouvre l’esprit. Tu peux rêver, aimer.

Je suis d’accord si tu me dis que ses chansons interprétées en fin d’émission ne sont pas d’un niveau bien élevé. Mais ce n’est pas le but. Le but, c’est de te sortir de ta morosité, tu sais de celle que tu vis tous les jours ou presque. De celle qui plonge la France depuis des années dans des souffrances tues, cachées, non-dites. Pendant deux heures, Patrick Sébastien te dit que la vie est belle. Que tu le veuilles ou non, tu le crois. Pendant deux heures.

Mais s’il veut t’en parler, il le fera mieux que moi. Tu vois, certains saltimbanques ont plus de Culture qu’un énarque.

« Le grand cabaret » c’est un peu « la piste aux étoiles » d’aujourd’hui. Voilà, c’est çà, c’est la nouvelle Piste aux étoiles.

Commentaire

top