Un scandale qui va sans doute passer à l’as…

20 jan
2010

On ne peut plus prendre l’avion si l’on est considéré  »personne en surpoids ». Obèse en fait. La décision a été prise et n’a pas vraiment fait la une dans les médias. L’information est passé brièvement sans

doute pour éviter un tollé général. Même si certaines associations ne devraient pas tarder à se réveiller.

Les obèses paieront donc leur siège plus 75% d’un second pour prendre l’avion désormais et ce pour tout vol à compter du 1er avril. Air France -KLM fait fort ou devrais-je dire si j’avais de l’humour à revendre, fait dans le lourd.

Là où Air France fait fort c’est également dans son annonce et je cite « Le passager sera assuré d’avoir deux sièges côte à côte ». Merci!!!?? Assurément le décisionnaire aura fait Saint-Cyr pour être aussi drôle. Compensation malgré tout, la personne obèse se verra rembourser si l’avion n’est pas complet.

C’est proprement scandaleux. Si encore cette décision entrait dans un vaste plan de santé sponsorisé par la compagnie aérienne obligeant ainsi les obèses à se prendre en main, en leur expliquant qu’il est important d’avoir une hygiène de vie saine afin de payer comme tous les autres, on pourrait essayer de comprendre mais ce n’est pas le cas. C’est une question de sécurité nous dit-on. Ah oui!? En quoi l’obésité est-elle devenue un danger pour une compagnie aérienne? Et depuis quand?

Il faut savoir que cette décision aurait dû être prise il y a plusieurs années déjà mais il ya deux ans la compagnie avait été condamnée au motif que cette obligation de prendre deux sièges ne figurait pas dans les conditions générales de vente des billets. Depuis, il va sans dire que plusieurs avocats se sont penchés sur cette condamnation pour trouver la faille et obtenir ce pour quoi ils sont payés. A savoir travailler dans l’intérêt de la société qui les emploie et réussir à faire passer des décisions sans que quiconque grince des dents.

Faire payer plus parce que trop gros se fait déjà chez  certaines compagnies notamment aux Etats-Unis et l’une des plus importante compagnies européennes basée en Irlande. Air France KLM fait donc à l’identique.

Il faudra donc songer soit à maigrir -juste le temps de voyager et si possible aller-retour- soit renoncer à prendre l’avion à défaut d’avoir l’argent nécessaire à certains vols longue distance.

A la vue du tarif Nouméa-Paris, c’est à une véritable descrimination que l’on assiste. La compagnie n’a pas qui plus est la franchise de dire qu’il s’agit là de se faire un peu plus d’argent. Il sera intéressant d’en reparler dès lors que cette décision sera appliquée aussi au Territoire.

A la réflexion, c’est scandaleux. Un point c’est tout. A moins que ce ne soit un énorme canular si l’on regarde la date de mise en place de cette décision! à compter du 1er février, soit, mais pour les vols à partir du 1er avril. Bien qu’à seconde lecture il faut faire attention parce que si le canular est énorme, il risque lui aussi de payer plus cher.

Aujourd’hui 21 janvier, la compagnie Air France KLM dément et affirme qu’il ne s’agit que de suggérer aux passagers obèses la réservation de deux sièges!? A suivre.

Commentaire

top