M comme Mosquée, M comme Marseille

9 nov
2009

Photo -projet-M comme Musulmans. Il n’ya pas eu grand bruit autour de la remise solennelle du permis de construire de cet édifice qui promet d’être grandiose. l’actualité sans doute dense à cette époque de l’année a quelque peu occultée ce projet pourtant pharaonique…

Le projet était attendu depuis plusieurs années par toutes les communautés musulmanes de la cité phocéenne. Le 6 novembre est déjà pour elles une date historique. Le permis de construire signé par Jean-Claude Gaudin lui-même a officiellement été remis à Nourredine Cheickh, ancien chef d’entreprise, aujourd’hui président de l’ Association « Grande Mosquée ».

Un projet qui ne devrait pas coûter un centime aux contribuables dans la mesure où si le permis de construire est délivré et le terrain choisi pour l’édification de cette mosquée, la somme nécessaire devrait être obtenue par contribution et dons. Il ne faut pas moins de 22M d’euros. Une somme à la hauteur du projet. 6000 m2 de bâtiment dont 2500 m2 rien pour la salle de prière.

Contrairement à ce qui est cru, Marseille, qui abrite la plus grande communauté musulmane de France n’a pas véritablement d’édifice musulman. Il existe bien une soixantaine de lieux de cultes mais la plupart des rencontres se font encore au rez de chaussée d’immeubles. Le premier projet d’une véritable mosquée est née en…1937, sans que rien ne se fasse réellement.

Les détracteurs d’un tel projet sont évidemment nombreux. Le Front national, bien sûr qui voit là, une fois encore la capitulation de la France devant les lobbies musulmans, mais également certains proches de la mairie qui ne sont pas mécontents d’être débarassés, enfin, de ce dossier. La Mosquée se fera à la condition que les musulmans trouvent eux-mêmes les fonds nécessaires. Et ils les trouveront. Plusieurs pays se sont déjà clairement prononcés en faveur de cette mosquée. Il y a quelques couacs pourtant. Les initiateurs du projet se sont tournés vers des Pays du Golfe plutôt que faire appel exclusivement à des dons publics. Même si les Pays qui participeront à la construction de la Mosquée ne pourront investir à plus de 20% du coût de l’opération.

Cette Mosquée abritera toutes les communautés musulmanes: Algérienne, Marocaine, Malaisienne mais aussi Comorienne ou Sénégalaise. Certains y voient une volonté de resserrer les liens entre communautés musulmanes dans un pays religieusement différent. mais Marseille compte 200 000 musulmans, soit la concentration la plus importante de France, 1 habitant sur 4 .

Des questions se poseront sans doute et elles ne trouveront pas de véritable réponse. Fallait-il que cette mosquée se construise en France? Cette mosquée ne sera-t-elle pas le point de rendez-vous de tous les musulmans d’Europe et les dérives se feront-elles attendre longtemps? N’est-ce pas simplement une opération politique de la part de la Droite lorsque l’on entend un conseiller dire « n’en déplaise à la gauche, c’est un maire de droite qui a mené le dossier à son terme, fédérant une communauté profondément divisée »-Sic- ?

Nous verrons bien. Gardons simplement les yeux ouverts sur le Monde d’aujourd’hui et agissons en conséquence. Cette mosquée devait se faire, et pourquoi pas dans le Pays des Droits de l’Homme. Sans oublier les conflits actuels, que cette mosquée ne devienne pas un lieu de non-droit et ne serve pas à la folie de certains plus rusés que d’autres et plus belliqueux. Que tous se respectent sans à priori et tout ira bien. Si tous oeuvrent ensemble pour le bien, la France aura alors redorer  un peu de son blason.

Commentaire

top