Quand M6 rejoint TF1…

3 nov
2009

Photo Le Postelle n’y va pas par quatre chemins. Si l’on rit au début, on peut en arriver à pleurer puis c’est la colère qui prend le dessus. Dans le style « prends les gens pour des cons » la chaîne qui « montait » a fait très fort avec son émission de relooking…

Prenez un couple qui désire se marier, allez le trouver et dites lui qu’il est un veau et qu’il n’y entend rien  en matière de fringues. Modifiez l’apparence des deux tourtereaux, apprenez -leur ce qu’ils sont trop stupides pour ne pas  savoir que le jour du mariage est censé être le plus beau de leur vie et parlez avec un accent gonflant. Vous obtenez un résultat qui mérite plus d’un coup de botte. Le tout avec une voix off qui vous parle comme à des gamins et vous dit ce que vous êtes assez bêtes de n’avoir pas vu et le tour est joué. C’est un mélange de ridicule et pathétique.

Il faudrait peut-être arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Que ce soit pour ce qui concerne les tenues des mariés, le maquillage de la future Madame, la coupe de cheveux de Monsieur et le choix de son costume. Combien vaut une émission comme celle-ci, diffusée à une heure de grande écoute, ce qui ne veut pas dire que beaucoup l’ont regardée?. Heureusement!

En fait c’est une grosse pub détournée pour tout un tas de prestataires de services qui se font déjà des cou…es en or sur ce type d’évènement. Sur ce coup là, c’est la colère qui chez moi a prédominé et très vite.

Christina -je ne sais quoi- se la pète comme rarement en télévision. Du « sublaïme » au « Magnifaïque » en veux-tu en voilà, le ton est haut et la voix criarde. Entre les « ma chérie » et les « ma belle », elle veut nous faire comprendre que nous sommes très loin de ce qui fait « tendance ». Là, je lui dis : « Tu sais quoi, Christina? Ta tendance, je m’en fous comme de l’an 40″

En prenant l’exemple d’un mariage, jour où l’on est sûr que des larmes vont couler, l’émission a fait fort. Je voudrais rassurer Christina -qui soit dit en passant, est fagôtée tendance, sans doute, mais à chier pour ce qui est de mon goût vestimentaire- les larmes qui coulent sur la joue -eh! oui, il ne pleure que d’un oeil!- du marié sont des larmes de joie de celles qui coulent lors de n’importe quel mariage et non parce que la future est métamorphosée par les bons soins d’une esthéticienne, d’un coiffeur et je ne sais qui d’autre.

Je vais te dire, ma Christina -et avec l’accent-: « je souis profondement surpraïse dé né pas avoir ton classe mais je m’en bats le couille ». C’est peut-être vulgaire mais c’est tout ce que m’a inspiré cet ersatz d’émission à deux balles.

Encore que j’aurais pu sans peine l’être davantage. Pour en terminer avec ce spectacle affligeant diffusé sur M6, si vous connaissez Christina, donnez lui mon tel que je lui explique que le jean fait aussi habillé qu’un Armani dans n’importe quelle circonstance si c’est le choix du marié et qu’un peignoir avec des charentaises puevent être beaux si la mariée en a décidé ainsi. C’est leur journée!. Et elle n’appartient qu’à eux. Alors cessez de nous gonfler en tentant de nous culpabiliser.

Et pour le cas présent, n’essayez pas de me dire que vous êtes intervenus à la demande des mariés, parce que là, je me piss…ai dessus de rire.

Commentaire

top