Les frontières s’ouvrent à nouveau…

2 nov
2009

Logo D.R

Ces frontières ce sont celles des Etats-Unis. Frontières fermées depuis plus de 20 ans aux porteurs du virus. Depuis 1987, il leur était fait interdiction de fouler le sol américain. Dès le début 2010, les restrictions seront levées. Le Président Barak Obama vient de signer le texte en ce sens.

En fait, ce n’est pas à lui que revient le mérite de cette décision mais à son prédécesseur, le Président G.W. Bush qui avait entamé le processus en levant les interdictions courant 2008. Le Président a changé depuis et la finalisation du processus n’intervient qu’aujourd’hui avec la présentation au Congrès et la promulgation d’une Loi qui devrait donc prendre effet après le Nouvel An.

Cela faisait partie des promesses du nouveau Président, de la même manière qu’il a promis plus récemment un traitement destiné aux plus démunis.

Voilà donc une promesse tenue!

Barak Obama a la tête sur les épaules, lui qui déclare que « la lutte contre le Sida est loin d’être terminée…Le sida n’est peut-être plus la cause de décès n°1 chez les américains âgés de 25 à 44 ans, comme c’était le cas autrefois mais 1,1 million d’Américains continuent à vivre avec le sida aux Etats-Unis ».(sic) Il a jugé inacceptable que le taux de contamination de certains groupes comme  les homosexuels et les noirs.  

Le plus grand pays du monde montre en ce cas un humanisme à la hauteur de ce que l’on attend de lui. Il était cependant temps en ce domaine. Il reste que d’autres pays, une dizaine, refuse encore l’entrée sur leur sol des porteurs du virus et parmi ces pays la Russie. Espérons que le Président Dimitri Medvedev saura prendra la même sage décision.

 

 

 

Commentaire

top