Une piqûre qui vous veut du bien…

19 oct
2009

Photo D.Rmême si visiblement peu de gens se sentent concernés. Cette grippe -tant attendue depuis que l’on en parle- ne semble pas effrayer outre mesure le quidam. C’est une erreur. Ce n’est pas une grippe …

comme une autre. La grippe A sous type H1N1 est une maladie respiratoire contagieuse qui se transmet d’homme à homme. C’est un virus composé de plusieurs autres virus connus (porcin, aviaire, humain). C’est la composition même de ce virus qui le rend dangereux.

Le virus de la grippe A (H1N1) se propage généralement par éternuements, toux mais également simple contact avec une zone contaminée. Au niveau mondial, la mortalité est inférieure à celle de la grippe saisonnière. De plus elle concerne dans la grande majorité des cas, des personnes considérées comme affaiblies. La guérison chez un individu sain est rapide et le traitement simple. La période de vaccination débute cette semaine pour les personnes exposées au risque de transmission, personnels médicaux par exemple, et se poursuivra pour les personnes dites à risques. Avant d’être peut-être proposée à l’ensemble de la population fonction de son avancée.

La grippe A (H1N1) est passée par la Nouvelle-Calédonie. Les services médicaux ont été relativement efficaces et les structures mises en place ont parfaitement rempli leur rôle. Des accueuils particuliers pour les patients qui  présentaient les symptômes de la grippe ont permis de ne traiter que les cas grippaux sans les mélanger à d’autres patients.  Et le vaccin n’existait pas encore. Il y a malheureusement eu des morts. Parmi les décès recensés, la plupart des sujets étaient porteurs d’autres affections.  Leur défense en était donc moins efficace qu’un porteur sain. Pourtant d’autrees ne présentaient aucune affection particulière.Parmi les personnes décédés, de jeunes enfants et des personnes relativement âgées mais également des personnes entre deux âges. Il n’y a pas visiblement de certitude quant à cette pandémie.

Les services publics ont cette fois pris la mesure du danger de cette grippe qui ne l’oublions pas, a tué et tuera encore.

La vaccination semble donc être pour l’heure le seul moyen de freiner l’évolution de cette grippe. Entendre qu’en Métropole certains personnels refusent cette vaccination est effarant. Pour une fois qu’un Gouvernement prend de réelles précautions, il est curieux de constater qu’une grande partie de la population prend la chose à la légère. Les premières dizaines de morts  – déjà 33 décès- feront peut-être réfléchir.

Les conseils de prévention sont à prendre comme tels. Ici, même sur une île au soleil, on a vu des gens se promener avec un masque sur le visage, d’autres porter des gants, et la bise est devenue plus rare. Cela peut prêter à sourire mais il n’y a rien de risible lorsque que quelqu’un doit annoncer à la famille que l’un des siens est mort…de la Grippe?!

Maintenant, chacun fera comme il l’entendra.  Pour une fois que les services sanitaires prennent les devants, il serait sot de ne pas accepter les conseils prodigués. Et s’il ne se passe rien, ce sera tant mieux. Mais en attendant…

Commentaire

top