Les agriculteurs sont en colère…

17 oct
2009

Photo Le Parisienet la terre se rebelle. A l’initiative du principal syndicat d’agriculteurs – la FNSEA-, plus de 50 000 agriculteurs ont arpenté rues, voies rapides, autoroutes sans oublier …la plus belle avenue du Monde, les Champs-Elysées.

Un grand nombre de villes ont accueilli bon gré mal gré les « paysans » et leurs bottes…de paille. Lille, Colmar, Avignon, Rennes, Metz, Nantes ou encore Toulouse, Orléans. C’est dire l’ampleur du mouvement.

Cà y est,  les agriculteurs en ont assez d’être les otages d’une politique agricole à laquelle ils ne comprennent plus rien. Ils s’aperçoivent enfin qu’ils ne sont que les jouets d’une politique européenne qui les ignorent royalement, hormis quelques effets d’annonces, les mêmes d’ailleurs que pour le secteur pêche.

Le Monde agricole est en train de mourir d’après plusieurs porte-paroles interrogés. En effet, les agriculteurs dans leur majorité se donnent rendez-vous dans cinq ans pour un enterrement de deuxième classe, sans fleurs ni couronne. Mais le Monde agricole se meurt depuis l’Europe! Que l’on nous explique, puisque certains responsables n’ont que ce mot aux lèvres, pourquoi la main d’oeuvre est moins chère en Allemagne qu’en France? Et pas qu’un peu!

L’Allemagne et la France se sont « battues » pour faire cette Europe tant désirée qu’aujourd’hui aucun des 27 Pays de l’U.E n’est en mesure de véritablement défendre son patrimoine et ses ressources! Je l’ai toujours dit et le redis encore. L’Europe d’aujourd’hui n’est qu’une Europe de textes, une Europe monétaire face au sacro-saint dollar mais en aucun cas une Europe de Peuples.

Le revenu moyen agricole a baissé d’environ 20% en 2008 et en 2009, il est bien parti pour baisser d’autant. Quelle profession accepterait une baisse d’environ 40% sur deux ans? Ce n’est pas qu’une estimation, c’est un fait et le Ministre de l’Agriculture a beau dire qu’il en est conscient, ce ne sont pas les promesses d’aide financière qui résoudront le problème.

On a trop pris l’habitude de verser de l’argent -celui des concitoyens et de leurs impôts- pour résoudre passagèrement une crise.

L’Environnement et le secteur Bio sont paraît-il des préoccupations de ce gouvernement. Qu’il le prouve et que soit mis en place une véritable reconversion des terres cultivées. Le bio est à la mode, qu’il soit meilleur ou non, – ce ne peut pas être pire aujourd’hui-, que les X millions d’euros promis ne soient pas versés en compensation des pertes de revenus mais bien plutôt en reconversion des récoltes en produits bio. Aujourd’hui, l’on sait que seules moins de 3% des terres cultivées sont consacrées à la culture bio et que la demande est nettement supérieure à l’offre. Si rien n’est fait, le bio, c’est ailleurs que l’on ira le chercher et les agriculteurs pleureront en regardant leur terre mourir, s’ils ne meurent pas avant elle. Alors que l’Union Européenne aide plus le secteur bio qu’elle ne le fait à ce jour! Et cette même Union Européenne sera plus crédible lorsqu’elle parle du devenir de chacun.

Pour l’instant, les agriculteurs se sont calmés mais lorsqu’ils reviendront déverser du lisier devant les préfectures, il faudra autre chose que les forces de Police pour les en empêcher. Les responsables politiques ne sont plus, trop souvent, que politiques et ils en oublient trop facilement qu’ils sont aussi responsables. Mais l’Union Européenne a aussi été créee pour cela: Pour qu’ils puissent dire que seule l’Europe est responsable et que sans son aval, ils ne peuvent rien faire. Il est grand temps que le citoyen s’en aperçoive.

L’Europe ne peut pas se contenter de subventionner des ponts, des autoroutes ou des stades. Il faut qu’elle défende les Peuples et visiblement ce n’est pas ce qu’elle fait tant les disparités d’un pays de l’Union à un autre sont évidentes.

Tant que l’Europe sera gérée comme elle l’est aujourd’hui, à l’heure où chaque pays se voit confier la Présidence, rien ne changera vraiment. Il faudrait peut-être un Président Européen élu par tous les peuples, allez savoir!!!

Commentaire

top