Et un impôt de plus, un!!!!

7 oct
2009

Photo Le Parisien

…Ceci qu’on le veuille ou non. Un impôt qui, plus est, ne touchera encore que les plus petits. Désormais, parce que la décision sera prise après plusieurs mois d’essai, il faut se préparer à débourser quelques deniers supplémentaires

pour accéder aux grandes villes. le but annoncé est louable. Il s’agit de désengorger les villes où la circulation est devenue inqualifiable et dans le même temps puisque c’est à la mode, de diminuer de ce fait la pollution. Ces deux arguments tiennent la route et ont tout pour plaire.

Après Londres, Stockholm et l’Allemagne, c’est au tour de la France d’expérimenter ces péages urbains. Le Sénat en a pris la décision et donné son feu vert.

Mais ce sont encore les moins nantis qui seront pénalisés. Il est facile de décider de faire payer ceux qui habitent en banlieue et qui se rendent à leur travail en voiture. Bien évidemment, il n’y a pas que des pauvres en banlieue mais les plus fortunés auront les moyens de payer quelques euros de plus pour continuer à profiter de leur automobile et après avoir pesté dans les premiers temps pour faire comme tout le monde, ceux-là se réjouiront d’une telle décision puisque le trafic leur sera plus aisé.

Il est évident que les véhicules pollueurs doivent payer mais présentée de la sorte cette décision en a perdu tout son panache. Nos décideurs prendront-ils eux aussi un train déjà bondé pour rentrer chez eux; voire un bus qu’il leur faudra attendre patiemment au milieu des gens du peuple? Que le nombre de véhicules appartenant à l’Etat et aux grandes firmes internationales soit revu à la baisse pour commencer. Que ceux-là même qui font semblant, depuis des années, de s’intéresser aux problèmes de la planète commencent par donner l’exemple.

Que les constructeurs d’automobiles cherchent réellement de nouveaux moyens de faire carburer leurs engins et l’on pourra en reparler. De temps en temps et parce que c’est à la mode, un constructeur nous présente le véhicule du futur non polluant qui révolutionnera l’atmosphère. Où sont passés les bus « verts »?

Où en sont les recherches aujourd’hui?

Quand nos dirigeants prendront-ils enfin une vraie décision, celle de faire payer et grassement vu les cotations boursières de certaines entreprises, ces dites entreprises? Les principaux pollueurs sont et resteront les usines qui envoient chaque jour des tonnes de CO2 vers le ciel qui devient de plus en plus gris. Alors pourquoi faut-il que ce soient encore les petits qui payent? Ceux qui ont besoin de leur voiture pour se déplacer.

Le covoiturage est une autre solution qui fonctionne parfaitement dans certains pays et il est même des associations -en France aussi- qui s’y essaient en permettant déjà de réduire le nombre de véhicules automobiles sur une même destination. C’est peut-être en commençant par encourager ces initiatives et en les approfondissant que l’on permettra à tous de participer à un mieux-être pour tous et non en décidant d’interdire à certains ce que d’autres s’autoriseront. Et il ya d’autres solutions. Certains sont payés très chers pour les connaître et les connaissent.

 

 

Commentaire

top