La S.P.A. au bord du gouffre…

22 sept
2009

Photo 20minutes…après le rapport de la Cour des comptes. Le 1er Président ne s’est guère gêné pour dire ce qu’il pensait de la gestion de cette association que tout le monde connaît depuis des lustres. Une gestion qui a pourtant été épinglée il y a 8 ans, déjà, mais qui, visiblement est restée dans le même état.

C’est la 3ème fois que la cour des comptes se penche sur la S.P.A et les mêmes griefs lui sont reprochés aujourd’hui. Alors que les fonds sont en constante augmentation, les différents refuges qui accueillent les animaux en errance sont restés vétustes. C’est le principal reproche fait à la Direction de la S.P.A.

Mais il ne faudrait toutefois pas oublier les nombreux volontaires qui oeuvrent sans rien demander pour le bien-être des animaux avant qu’ils ne soient euthanasiés. parce que c’est bien ce qui les attend s’ils ne trouvent pas de nouveaux propriétaires.

Alors certes, il était nécessaire de frapper un grand coup, d’autant que c’est le troisième rapport et que la gestion est critiquée depuis 8 ans, mais ne fallait-il pas dès le début une mise en garde en bonne et dûe forme?

Aujourd’hui, il semble que l’on veuille jeter l’opprobe sur toute une structure qui, si elle n’était pas présente, verrait envoyer des milliers d’animaux à la « boucherie ».

Le public ne réagira pas, j’en reste persuadé. Et il me paraît quelque peu grotesque de comparer la S.P.A à l’A.R.C.( recherche contre le cancer) qui avait tant fait parler d’elle lorsqu’elle fut aussi épinglée par la Cour des comptes.

En tout état de cause, c’est une affaire à suivre puisqu’un administrateur judiciaire a été nommé et  que des poursuites pénales semblent pouvoir être engagées. Sans aller jusques là, il suffirait peut-être de désigner et de démissionner les vrais responsables de cette débâcle financière et non de désigner, sans le montrer vraiment, l’ensemble des personnels. Mais il est plus facile de dire « la S.P.A. » plutôt que de nommer ceux qui ont la possibilité et le pouvoir d’utiliser les fonds et de les redistribuer aux différents refuges.

 

Commentaire

top