De qui se moque-t-on?

24 août
2009

11 fois supérieur au salaire le plus bas. Voilà la moyenne des salaires les plus hauts. mais ce n’est là qu’une moyenne. Un scandale au jour d’aujourd’hui. Et l’on s’étonne que certains descendent dans la rue -même si la méthode utilisée n’est pas acceptable-. Je connais des patrons qui touchent plus de 2M par mois et je ne compte pas là, les différents avantages en nature que leur confère leur situation de patron. Rien ne les gêne y compris ce que j’ai appris aujourd’hui et cela vaut son pesant de cacahouètes. Souvenez-vous les informations de la semaine dernière où une cellule de « crise » a vu le jour afin de permettre au « patronnat » de sortir la tête de l’eau après les « émeutes de Ducos ». Si ce qui m’a été rapporté est exact -et je ne citerai pas mes sources- il semble qu’une demande a été faite de chiffrer les pertes et autres des entreprises. Certains « patrons » ont déjà dans l’idée de gonfler la réalité des pertes subies. Voilà un bel exemple. Même si tous ne sont pas à mettre dans le même panier, ceux-là sont de nature à discréditer l’ensemble des patrons. Une fois encore c’est visiblement patrons contre salariés et employés.

Le quotidien qui avait mentionné la fermeture des entreprises pour la journée de la manif « pacifique » contre les débordements de l’Ustke, avait quand même mentionné le fait que certaines entreprises avaient pris soin de rester ouvertes pour d’éventuels clients. Il y en aura toujours qui profiteront du système et si le système est mauvais il doit être changé. On ne peut parler blanc et agir noir. Ou un jour, il faudra le payer.

J’ai toujours dit que tout le monde pouvait tricher mais il ne faut pas que cela se sache. Sinon, il faut s’attendre à rendre des comptes tôt ou tard.

Commentaire

top